moved here

Les étudiants jésuites veulent faire partie d’un mouvement plus large et durable en vue du désinvestissement des énergies fossiles

15 octobre 2016

Anthony Rizzi (traduction Dr. Jean Xavier Brager)

En tant que membre de DIVEST Loyola et de Loyola Association of Students for Sustainability, je me demande si à l’heure où nous avons travaillé, au sein et en dehors des campus, à fêter la première édition de la Semaine de la Terre à Loyola University à la Nouvelle-Orléans, il ne serait pas plus fédérateur pour toutes les institutions jésuites de trouver le moyen de collaborer ensemble afin d’être en mesure de partager notre action en matière d’initiative, de responsabilisation et d’éducation à travers tout le réseau de la communauté jésuite.

2016_10_15_pp_photo1

Déjà, il nous a été offert l’occasion exceptionnelle de collaborer et de participer ensemble à la programmation des événements de la Journée de la Terre 2016. Parmi ces activités, on retiendra les soirées projections, les interventions de conférenciers invités sur la participation locale de même qu’un concert organisé par les étudiants et un service de prière. Durant l’été, et pour une partie de la nouvelle année scolaire, j’ai eu la chance de collaborer avec Karina Alvarez, étudiante à Loyola Marymount, afin d’étendre notre action vers d’autres établissements jésuites sur le territoire sous l’égide de Jésuite Désinvestissement Réseau.

Forts du soutien de College of the Holy Cross, Loyola University Chicago, University of Scranton, et de Georgetown University, tout le monde a mis la main à la pâte pour préparer la fête de saint François le 4 Octobre . Ayant eu vent que le Mouvement Catholique Mondial pour le Climat  rendait publique l’annonce que de nombreuses institutions catholiques étaient à l’origine du désinvestissement des énergies fossiles, nous souhaitions être inclus à la nouvelle. Nous voulons que les Jésuites sachent qu’en tant qu’institution jésuite, nous aussi, nous nous efforçons de collaborer en vue du même objectif, avec pour renfort et guide Laudato si’.

C’est ainsi que le 4 octobre dernier, Loyola Marymount University’s Fossil Free LMU  a tenu Toast to the Pope, une initiative qui a littéralement disséminé l’amour et l’information auprès des étudiants en cession par le biais de petits toast à l’éphigie du Pape Francis. Le College of the Holy Cross a lancé leur campagne de désinvestissement avec leur nouveau club, HC Fossil Free. Les membres se sont réunis pour partager et discuter des travaux du Pape Francis et de la crise liée au changement climatique. A cette occasion, les étudiants ont pu partager comment ce changement climatique a précisément changé leurs vies et ils ont pu montré qu’il s’agit d’un problème bien réel. Georgetown University (GU) Fossil Free, University of Scranton-Divest from Fossil Fuels, ainsi que Loyola University Chicago Student Environmental Alliance ont pris des photos des clubs de désinvestissement de leurs campus respectifs. Ensemble, universités jésuites unies, nous sommes engagées dans une cause qui doit demeurer au coeur de nos préoccupations.

Ce n’est que le début du mouvement pour le désinvestissement de l’union des établissements jésuites. Dans les mois à venir, nous allons collaborer avec d’autres universités jésuites qui sont prêtes à nous rejoindre dans nos efforts. Nous avons l’espoir de continuer à travailler de concert avec Mouvement Catholique Mondial pour le Climat pour bénéficier d’un soutien plus étendu. Dans chaque établissement, il existe un club de désinvestissement et d’énergie durable, mais sous l’égide de Jésuite Désinvestissement Réseau, nous allons faire le nécessaire pour accroître notre soutien, nos idées et nos contacts.

Nous qui sommes étudiants, nous avons tellement de potentiel et tant de ressources à notre disposition pour faire changer les choses. Le monde dans lequel nous vivons a un besoin vital de ce changement, alors prenons le temps et l’énergie nécessaire. Dans les mois à venir, chaque établissement organisera des événements afin que notre travail commun puisse permettre à toutes les universités d’avoir sa propre Semaine de la Terre.

Nous vous remercions de l’attention que vous prêtez à nos actions. En qualité d’étudiants jésuites, nous continuerons à travailler dur pour le changement. Nous saurons faire entendre notre voix. Nous disséminerons amour et connaissance. Et nous créerons un demain vert, durable et sans fossiles.

2016_10_15_pp_photo2En deuxième année de licence à Loyola University New Orleans, Anthony Rizzi est le leader de DIVEST Loyola  et de Loyola Association of Students for Sustainability, deux clubs étudiants qui promeuvent le désinvestissement des énergies fossiles et le réinvestissement dans une action de développement durable et responsable.

Print Friendly

Ce message est également disponible en: Anglais, Espagnol

Tags: , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *