Atelier sur le changement climatique boîte à outils pour les jeunes en Afrique

Atelier sur le changement climatique boîte à outils pour les jeunes en Afrique

Certains des jeunes participants à l'atelier préparatoire sur le projet de boîte à outils CYNESA changement climatique
Certains des jeunes participants à l’atelier préparatoire sur le projet de boîte à outils CYNESA changement climatique

Allen Ottaro

Le Réseau Jeunesse Catholique pour l’Environnement Durable en Afrique (CYNESA), avec le soutien de l’Alliance des Religions et Conservation (ARC), en collaboration avec quatre écoles jésuites au Kenya, en Tanzanie et au Zimbabwe, a lancé un projet pour développer une boîte à outils sur le changement climatique pour les jeunes dans les institutions jésuites en Afrique.

Environ 20 participants se sont réunis pour un atelier préparatoire qui a marqué officiellement le lancement du projet. Le groupe comprenait, à la fois, des professeurs de sciences du lycée Saint-Pierre Claver à Dodoma et du lycée Loyola à Dar-es-Salaam, en Tanzanie, et du lycée Saint Louis de Gonzague à Nairobi, au Kenya.

Un certain nombre de jésuites, dont le directeur de la jeunesse et du ministère des jeunes adultes de la province du Zimbabwe, ont également participé à la fois comme conférenciers et comme participants à l’événement du 21 au 23 Mars 2014, au Centre Don Bosco pour les Services de l’Education de la Jeunesse, à Nairobi, au Kenya.

L’objectif global du projet est d’améliorer les connaissances, les compétences et l’engagement des jeunes dans les institutions jésuites en relation avec les impacts du changement climatique et dans le contexte de l’enseignement social de l’Eglise et de la spiritualité ignacienne.

L’atelier préparatoire visait à acquérir une compréhension du contexte des questions relatives au changement climatique en Afrique, et plus particulièrement dans les trois pays pilotes, le Kenya, la Tanzanie et le Zimbabwe. En outre, les participants ont examiné comment les jeunes qu’ils accompagnent et forment dans les institutions jésuites pourraient participer efficacement à offrir une réponse enracinée dans la foi, et voir quel genre de boîte à outils pourrait aider à guider une telle réponse et leurs activités.

Le tout-dernier rapport du Groupe de travail II (Impacts, adaptation et vulnérabilité) des experts intergouvernementaux sur les changements climatiques paru le 31 Mars à Yokohama, au Japon, a illustré les impacts du changement climatique sur les écosystèmes et des systèmes humains. Il donne l’exemple des inondations de la rivière Zambèze au Mozambique en 2008 qui a laissé 90 000 personnes sans abri. Ces sécheresses et inondations ont, au cours des dernières années, augmenté en intensité et en fréquence. La Corne de l’Afrique, par exemple, a connu en 2011 et 2012 ce qui a été décrit comme la pire sécheresse en 60 ans. Le rapport met ensuite en évidence que le changement climatique a un impact négatif sur la sécurité alimentaire tout en multipliant les vulnérabilités de santé existantes, y compris l’accès insuffisant à l’eau potable et à un assainissement amélioré.

Dans ce contexte, inviter les jeunes de foi en Afrique pour faire partie de la solution, et les impliquer dans la conception et la mise en œuvre des activités dans l’atténuation et l’adaptation au changement climatique est à la fois un impératif et un investissement intelligent face au climat, maintenant et pour l’avenir. En effet, au cours de la période de vie du projet, CYNESA, en collaboration avec les écoles pilotes, organisera des forums sur le changement climatique avec les étudiants au Kenya, en Tanzanie et au Zimbabwe, incorporant une variété d’activités proposées telles que la plantation d’arbres, la musique, la poésie, et l’art.

Le projet de boîte à outils CYNESA changement climatique est un pas dans cette direction avec l’ARC en tant que partenaire clé. Nous espérons qu’au fur et à mesure que le projet se développe, nous serons capables de collaborer avec plusieurs institutions jésuites dans diverses régions de l’Afrique, en particulier dans les parties centrale et occidentale du continent. Nous saisissons cette occasion pour inviter d’autres partenaires à nous soutenir dans la réalisation de ce projet passionnant.

Allen Ottaro est le fondateur et le directeur exécutif de CYNESA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.