moved here

Comprendre les forêts et les sécheresses en Asie-Pacifique

15 décembre 2015
Les incendies de forêt en Indonésie depuis Juillet de cette année ont détruit environ 1,7 millions d’hectares de forêts et de terrains ouverts, une activité annuelle dévastatrice prises pour préparer les terres pour les plantations à grande échelle et aggravés par la forte phénomène El Niño de cette année qui fournit des conditions plus sèches. Crédit photo: foodpolicyforthought.com

Les incendies de forêt en Indonésie depuis Juillet de cette année ont détruit environ 1,7 millions d’hectares de forêts et de terrains ouverts, une activité annuelle dévastatrice prises pour préparer les terres pour les plantations à grande échelle et aggravés par la forte phénomène El Niño de cette année qui fournit des conditions plus sèches. Crédit photo: foodpolicyforthought.com

Kumiko Kubo et Rowena Soriaga (Traduction de Christian Ndoki, SJ)

La sécheresse est une catastrophe rampante, lente au début et presque aussi lente à la fin. Son début et sa fin sont difficiles à identifier. Pour les personnes qui dépendent fortement des ressources naturelles pour leur survie, les effets cumulatifs des catastrophes peuvent être dévastateurs. Les agriculteurs vivant dans ou à proximité des forêts qui dépendent essentiellement des précipitations pour cultiver la terre et nourrir leurs familles sont particulièrement vulnérables.

Comme le dit clairement le Pape François dans Laudato si’ (LS), la sécheresse est aussi une question de pauvreté en eau et de difficulté d’accès à l’eau potable. (LS 28)

L’apparition de sécheresse se trouve être corrélée aux phénomènes El Niño et Oscillation Australe (ENSO). L’Organisation Météorologique Mondiale prévient qu’un El Niño plus puissant est en cours dans l’Océan Pacifique tropical, avec une force maximale estimée avoir commencé dans le courant Octobre et est prévu pour durer jusqu’en Janvier 2016. Le El Niño 2015-2016  pourrait être parmi les trois plus forts El Niño depuis 1950.

Pour contribuer à une meilleure compréhension et fournir des informations afin de répondre plus efficacement aux situations de sécheresse, l’office régional Asie et Pacifique de l’Organisation des Nations Unies pour l’Agriculture et l’Alimentation (FAO-RAP) a entrepris une étude régionale pour évaluer les impacts de la sécheresse sur les forêts et les personnes dépendant de la forêt dans la région Asie-Pacifique, ainsi que les conséquences futures de ces impacts, à la lumière du changement climatique. L’étude a également l’intention de mieux comprendre le rôle des arbres pour atténuer ces impacts et renforcer la résilience des communautés forestières face à la sécheresse. Aux Philippines, Environmental Science for Social Change (ESSC) et Asia Forest Network (AFN) coordonnent l’étude régionale.

En Août dernier, un atelier de deux jours sur le thème Forêts et Sécheresses: Rôles des arbres et des forêts dans la construction de la résilience face aux sécheresses a été organisé à Bangkok, en Thaïlande et a réuni des participants venus de huit pays sélectionnés qui ont partagé leurs expériences: l’Australie, Bangladesh, le Bhoutan, la Chine, l’Inde, l’Indonésie, les Philippines et Samoa.

Forêts et des sécheresses membres de l'équipe de l'étude se sont réunis à Bangkok, en Thaïlande Août dernier 2015 pour partager leurs découvertes et expériences

Forêts et des sécheresses membres de l’équipe de l’étude se sont réunis à Bangkok, en Thaïlande Août dernier 2015 pour partager leurs découvertes et expériences

L’atelier fait partie intégrante de l’étude régionale et vise au partage des découvertes et à la comparaison des expériences pour identifier les principaux points communs et différences dans les effets observés, les implications futures et les moyens de renforcer la résilience contre la sécheresse et élaborer des messages et recommandations clés pour renforcer la résilience face à la sécheresse.

Les huit projets de rapports d’étude ont identifié un total de 21 emplacements comme zones touchées par la sécheresse. Différentes approches ont été utilisés pour décrire les conséquences observées et partager les histoires des gens sur le terrain face à la sécheresse.

Le rapport 2014 du Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat (GIEC)  décrit peu les conséquences futures du changement climatique en Asie et dans le Pacifique, disant ne pas avoir suffisamment de preuves, en dehors de celles de l’Australie et de la Chine. Pourtant, le GIEC reconnaît que «si les sécheresses s’intensifient dans la plaine de l’Asie du Sud-Est, les synergies entre la chaleur, la sécheresse, l’exploitation forestière, la fragmentation, le feu et la mortalité des arbres, probablement exacerbées par les rétroactions entre la déforestation, la fumée, les aérosols et la diminution des précipitations, pourraient augmenter considérablement la vulnérabilité des paysages forestiers fragmentés.»

Les approches actuelles de gestion de la sécheresse sont généralement réactives, axées sur les crises, focalisées principalement sur les opérations de secours, et mettent peu l’accent sur la préparation aux catastrophes. Un atelier de l’ASEAN en 2010 a identifié six lacunes prioritaires en matière de gestion de la sécheresse: la disponibilité des données et la possibilité d’y accéder, les capacités de suivi, le budget pour la recherche, le budget pour les opérations, le partage des connaissances et une stratégie coordonnée.

Les participants ont convenu qu’il est possible de faire davantage pour que les personnes dépendant directement de la forêt puissent être dans une meilleure position pour faire face à des risques futurs. Etre résilient ne signifie pas ramener les gens là où ils étaient avant la catastrophe – jusqu’à ce qu’ils sont assommés à nouveau par la même catastrophe naturelle. Résilience signifie aider les gens à avancer plus loin que le niveau de risque.

Mme Kumiko Kubo et Mme Rowena Soriaga travaillent avec ESSC et AFN et coordonnent l’étude régionale sur les forêts et les sécheresses, avec le soutien de la FAO régionale Asie-Pacifique.

Print Friendly, PDF & Email

Ce message est également disponible en: Anglais, Espagnol

Tags: , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




Follow by Email
Facebook