moved here

Éditoriaux

L’engagement de l’Ecojesuit dans la construction de la nouvelle normale

10 juillet 2020
2020_07_15_Editorial_Photo1

Traduit par le scolastique Gilbert Lasway SJ La vulnérabilité humaine et la dégradation de l’environnement sont mises à nu une fois de plus alors que la pandémie se développe et que la des informations venant des différents pays révèlent la propagation du virus. Nous sommes tous en danger, mais, comme pour d’autres catastrophes, ce sont toujours les pauvres et les marginalisés qui souffrent le plus de la négligence continue de notre société, ce qui leur laisse des options limitées et des voix affaiblies. L’abus et la dégradation continus sur un environnement déjà dégradant augmentent le risque de pandémie malgré les progrès scientifiques et technologiques de plus en plus motivés par un modèle de développement technocratique (Laudato Si’ 194). Le retour à la vie normal après la pandémie peut n’est pas être acceptable ce qu’il faut, c’est reconstruire une nouvelle normalité avec une urgence renouvelée. Pour cela, il faut s’attaquer aux inégalités et aux injustices structurelles à l’échelle mondiale et réduire la vulnérabilité des pauvres et celle des personnes marginalisées. Une nouvelle normalité signifie construire une économie juste, une équité entre générations et une culture de solidarité axée sur le bien commun, qui soit inclusive et une économie à faible émission
Read (Leer más) »

L’ecologie dans la crise du COVID-19 : L’Ecojesuit a la recherche d’un dialogue pour le changement

31 mai 2020
Two sides of the COVID-19 lockdown: Embracing the regenerative power of nature/Embracing the reality of climate change by preparing for its impacts while seriously seeking reduction in GHG emissions. (Entries for #SketchingforChange2020, Drawing Laudato Si’: Elizabeth Carranza (photo) and Jaymee Duran/JMEAD Arts Factory (artwork))

On s’attend à une nouvelle normalisation alors que le monde tente de se remettre sur pied après l’impact de la pandémie du COVID-19 qui a atteint à ce jour le chiffre stupéfiant de 5,5 millions de cas d’infection, 346 000 décès et 2,2 millions de guérisons dans 188 pays. Nous sommes mis au défi de faire de cette reprise une nouvelle normale, mais à mesure que le monde et les économies s’ouvrent, nous sommes apparemment dans une lente vitesse avec vers ce que l’on peut nommer normalité. Des indications se font jour selon lesquelles, si les réponses à la crise sont réelles, les stratégies ne changent pas et l’on reste incapable de saisir l’ampleur du problème. Les mesures de relance nationales et régionales ne tiennent toujours pas compte de la « globalité » du problème et le « statu quo » est toujours un mantra soutenu, même si le développement économique à tout prix a ouvert une boîte de Pandore et que le vœu shakespearien d’une « vérole sur vos deux maisons » a trouvé sa marque. Le contexte écologique de la crise actuelle n’est peut-être pas très discuté, mais il faut reconnaître que le dépassement continu des frontières planétaires,
Read (Leer más) »


Réflexions

2020_04_22_Reflection_Photo1

50e Journée de la Terre : Sur la sauvegarde de la maison commune

Le pape François a tenu son audience générale hebdomadaire lors de la Journée de la Terre, le 22 avril, et a appelé à une action commune et à une conversion écologique au milieu de la pandémie COVID-19, dont les racines peuvent être retracées à l’implacable violation des frontières planétaires par l’humanité et à la destruction...

2020_02_29_Reflection_Photo1

La justice écologique à Bendum : Une expérience de conversion

Nhika Rufaro Admire SJ (Le traducteur d’anglais en français : Irénée Ouedrago SJ et Pierre Claver SJ pour le montage) Je suis un prêtre jésuite du Zimbabwe, appartenant à la province jésuite du Zimbabwe/Mozambique. Je suis venu aux Philippines début septembre 2019 pour un programme de tertiaire (le troisième an) de six mois organisés...

Nouvelles et programmes

Former des écologistes intégraux : Healing Earth, un manuel pour l’enseignement numérique

Michael J Schuck (Traduit par le scolastique Gilbert Lasway SJ) L’enseignement à distance est...

Les organisations de la société civile demandent lors de COP25, une bonne gestion des tourbières et l’annulation des concessions dans le bassin du Congo

Rigobert Minani SJ La prise de position de la société civile sur les tourbières...

Commentaires récents



Follow by Email
Facebook